Bienvenue Votre compte Commande par téléphone : 01 45 77 60 68

Fleurs de deuil pour la Toussaint

A la Toussaint, nous nous recueillons pour honorer nos disparus en fleurissant leurs tombes. D’où vient cette coutume et quelles fleurs privilégier pour embellir les sépultures à l’approche de l’hiver ?

Fleurir les tombes à la Toussaint, une tradition récente

De nombreuses cultures et religions célèbrent la Fête des morts à des périodes différentes. En France, si la Toussaint, fête de tous les saints, est célébrée le 1er novembre, la Fête des morts a lieu quant à elle le 2 novembre. Le 1er novembre étant un jour férié, contrairement au 2, nous avons pris l’habitude de nous recueillir ce jour-là pour honorer la mémoire de nos disparus.

Autrefois, nous honorions nos morts en allumant des bougies, symbole de la vie. Depuis un siècle, ce sont les fleurs de deuil qui insufflent l’espérance. Lors du 1er anniversaire de l’Armistice de 1918, le président de la République Raymond Poincaré ordonna de fleurir tous les monuments aux morts le 11 novembre, en hommage aux nombreuses victimes de la guerre. Peu à peu, la fleur de deuil est devenue un symbole fort de commémoration, fleurir les sépultures une manière d’honorer nos disparus tout en embellissant les cimetières pour célébrer la vie.

Le chrysanthème, symbole de la mort ?

Si le chrysanthème est devenu la fleur par excellence de la Toussaint, ce n’est pas à cause de sa symbolique, mais à cause de sa floraison durable. Originaire d’Asie, il est le symbole de la joie et de l’éternité, d’un amour sincère et constant. Au Japon, le chrysanthème est même le symbole de la famille impériale depuis le XIIe siècle.
Cette plante de la famille des Astéracées dont le nom signifie « fleur d’or » a été introduite en France vers 1770. Sa beauté, son originalité et sa robustesse ont conquis les botanistes qui n’ont eu de cesse de créer de nouvelles variétés plus étonnantes les unes que les autres. Offrant une magnifique floraison même en novembre, le chrysanthème est ainsi devenu la fleur de deuil idéale pour égayer nos cimetières, de par sa vigueur, la diversité de ses espèces et sa capacité à résister jusqu’aux premières gelées.

Quelles fleurs pour la Toussaint ?

Différentes plantes ont les ressources nécessaires pour orner les tombes de longs mois et résister aux gelées modérées sans nécessité d’entretien régulier.
- Le chrysanthème, des variétés pour toutes les sensibilités
Le chrysanthème nous ravit par sa floraison exubérante et durable, qui s’étend de juin aux premières gelées selon les espèces, et sa formidable résistance. Il offre une multitude de formes et de couleurs étonnantes : fleurs simples, doubles, alvéolées ou même en forme de pompon, comme le chrysanthème à pompons tout en rondeur qui illumine l’hiver de ses incroyables teintes.
- Le cyclamen, la robustesse tout en délicatesse
Aux teintes rose à mauve, la forme peu commune de sa corolle séduit par son originalité et sa délicatesse. Pourtant, le cyclamen cache une grande robustesse et résiste jusqu’à des températures d’environ -10°. On trouve des cyclamens fleuris d’octobre à février, la floraison durant jusqu’à deux mois.
- L’hellébore, l’étonnante rose de Noël
L’hellébore ne craint ni l’ombre ni le froid. Ses magnifiques fleurs blanches et vertes ou rouges, pourpres et violettes s’épanouissent en fin d’année, même sous la neige ! Si elles ne sont pas encore visibles en novembre, elles fleurissent les tombes pendant la période de Noël, prenant le relais des chrysanthèmes.
- La bruyère, résistante et sauvage
La bruyère peut fleurir tout au long de l’année selon l’espèce choisie. Sa petite taille en fait une plante parfaite pour orner les sépultures avec des pots et jardinières. Elle nécessite peu d’entretien, résiste bien au gel mais apprécie peu le vent et la sécheresse. Ses fines fleurs blanches, roses ou rouges reposent le regard et l’esprit en avivant discrètement nos cimetières.
- Le jardin de plantes pour signifier nos pensées durables
Opter pour une composition florale permet d’associer les qualités de diverses variétés et de s’assurer d’une floraison renouvelée. Chrysanthèmes, cyclamens, bruyère et violettes se relaient pour égayer les tombes de leurs fleurs délicates. Leurs couleurs chatoyantes renforcées par les différentes teintes de vert des lierres et calocéphales savent embellir durablement nos cimetières.

Faire livrer vos fleurs à la Toussaint

Nos proches reposent souvent loin de nous. Pour vous permettre de fleurir leurs tombes à l’occasion de la Toussaint, les fleuristes Floradeuil vous conseillent dans le choix des fleurs de deuil et compositions florales qui sauront porter votre message à l’attention de vos disparus et les livre en 24h, 7/7 partout en France, et à l’international en moins de 48h.